Le Rooibos, la boisson nationale d’Afrique du Sud s’exporte…

Carnet de Gourmets s’est déplacé chez CAPE and CAPE  (The African House of Tea) dans le quartier du marais à Paris pour découvrir l’histoire du Rooibos. C’est dans leur petite boutique du 4ème arrondissement qu’ils accueillent les curieux et les passionnés d’Afrique. Alors… laissez-moi vous raconter ma rencontre avec Maria Kockmann, le Tea-Sommelier de la maison.

Maria Kockmann, le Tea-Sommelier de la maison CAPE and CAPE

 

Avant de parler dégustation, il faut comprendre ce qu’est le ROOIBOS… cette boisson appelée abusivement « thé rouge » alors que cette plante ne contient pas de théine.

 

 

Il s’agit d’un arbuste sauvage épineux qui pousse uniquement en Afrique du Sud au nord de Cape Town sur des plantations de moyenne altitude située entre 300 et 600 mètres d’altitude.

Finalement le rooibos evolue au milieu des paysages sauvages préservés de toute pollution de la chaine montagneuse de Cederberg.

Cette boisson 100% naturelle est bue dans tout le pays. Son succès grandissant, elle est aujourd’hui exportée pour en faire découvrir son goût et ses bienfaits.

C’est dans ce contexte que CAPE and CAPE est devenu l’unique spécialiste des rooibos et thés africains. Leur souhait ? Mettre en valeur les saveurs d’une Afrique contemporaine.

Le goût du Rooibos :

Le goût du Rooibos évolue en fonction du terroir et de la technique de transformation de la plante. Tout rentre en ligne de compte : le sol, l’exposition, l’altitude, les nappes phréatiques, la végétation environnante. Il varie aussi en fonction de la taille de coupe, du temps d’oxydation et du temps de séchage.

La récolte du Rooibos :

La récolte ne dure que 2 mois et se fait en été (entre Février et Avril puisque nous sommes dans l’hémisphère sud). On coupe à la faucille les feuilles et les tiges du buisson afin de préparer la boisson.

La transformation du Rooibos :

3 principales étapes sont nécessaires à la transformation du Rooibos toutes aussi importantes déterminant ainsi la qualité et le goût du produit final à savoir : la coupe, la fermentation et le séchage.

Une fois la récolte passée, le Rooibos est disposé en fagots puis transformé au moyen d’une rouleuse pour en libérer les arômes. Les feuilles sont ensuite étalées sur 20cm d’épaisseur pour les laisser fermenter en plein air une demi-journée environ tout en les humidifiant régulièrement. La phase de la fermentation est importante puisque cette opération va permettre au Rooibos de prendre toute sa saveur. Elle s’effectue à l’air libre c’est pourquoi les caractéristiques gustatives peuvent variées en fonction des conditions climatiques.

Ensuite, vient l’oxydation sous le soleil d’Afrique du Sud. C’est là que le Rooibos prend sa couleur rouge.

Enfin, il est séché et étalé cette fois-ci en une très fine couche pour stopper la fermentation et permettre un séchage uniforme.

Les bienfaits du Rooibos :

Le Rooibos est une boisson saine, riche en substances antioxydantes, totalement dénué de théine et faible en tanins.

Qui n’a pas déjà raté la préparation de son thé en le laissant trop longtemps infuser ? Les tanins sont amers et ils risquent de modifier le goût du thé en le rendant âcre. Avec le Rooibos, vous n’aurez pas ce problème d’infusion !

La préparation du Rooibos :

Sa préparation est similaire à celle d’un thé. Après avoir fait frémir l’eau, comptez 4 à 5 minutes d’infusion pour obtenir cette douce et délicieuse boisson. Le Rooïbos peut aussi se savourer glacé pour ses qualités particulièrement rafraîchissantes.

Le rooibos peut aussi s’utiliser derrière les fourneaux… aussi bien dans des recettes salées que sucrées. D’ailleurs les sud Africains incorporent le Rooibos dans leurs plats et sauce à l’instar d’un bouquet garni.

Et si vous testiez le fondant au chocolat et au rooibos ? Cette recette nous a tout simplement été confié par la maison CAPE AND CAPE. Le fondant au chocolat est un grand classique culinaire.

Nombre de personnes : 8

Préparation : 20 minutes

Cuisson : 35 minutes

Ingrédients :

 

  • 400 g de chocolat noir à 70 %
  • 400 g de sucre
  • 400 g de beurre demi-sel
  • 2 cuillères à soupe de farine
  • 12 oeufs
  • 3 cuillères à soupe de Cederberg Flowers ou de Safari au Cap

  Cederberg Flowers - Rooibos natureSafari au cap - Rooibos Nature

Tout d’abord, commencez par broyer le rooibos au pilon afin d’obtenir une poudre fine, réservez.

Ensuite, faites fondre le beurre et le chocolat coupé en morceaux au bain-marie.

Ajoutez le rooibos, lissez et laissez refroidir.

Séparez les blancs des jaunes d’oeufs.

Dans un saladier, travaillez les jaunes avec le sucre puis ajoutez la farine et le chocolat fondu.

Mélangez la préparation

Préchauffez le four à 240 °C (th. 8)

Pendant ce temps, battez les blancs en neige ferme pour les incorporez délicatement à la préparation.

Beurrez votre plat à gâteau et versez votre préparation finale.

Enfournez

Et si vous avez un peu de temps, faites le gâteau la veille… il ne sera que meilleur !

Les Roobois CAPE AND CAPE sont chez Carnet de Gourmets

Pourquoi Carnet de Gourmets a sélectionné la maison CAPE AND CAPE pour leur Rooibos ?

  1. Pour la qualité de leur goût
  2. Pour leur charte d’éthique. Ils achètent directement leurs Rooibos ( et leurs thés) chez les producteurs. Ils se sont associés à plusieurs fermes réparties sur l’ensemble de la région du Rooibos. Ils ont créé une charte éthique pour mettre en avant leurs exigences leur servant de base dans la recherche de leurs partenaires.

A travers ses explications Maria Kockmann, nous a transporté en Afrique du Sud. Elle a su nous faire vivre sa passion dans leur boutique parisienne qui nous plonge dans l’univers totalement à l’image de l’Afrique : colorée et chaleureuse.

Découvrez la gamme des rooibos Cape and Cape sur Carnet de Gourmets,  où les connaisseurs mais aussi les novices sont toujours de plus en plus nombreux !