Pâques : une fête aux multiples facettes

Synonyme de réjouissances, la fête de Pâques est importante pour les petits comme pour les grands. Chocolat, œufs de pâques…, voilà encore une autre occasion qui fera plaisir aux gourmands de tout âge. En tout cas, elle revêt de nombreuses symboliques selon les croyances. De même, bien qu’il y ait certaines similitudes, les traditions diffèrent en fonction des pays. Alors, quelle est réellement la signification pâques ? Qu’en est-il des traditions ? D’ailleurs, pour quelle raison mange-t-on le plus souvent du chocolat à Pâques ? Levons donc le voile sur les mystères de cette fête.

La signification de Pâques

Comme mentionné auparavant, Pâques a plusieurs significations, surtout religieuses. Ainsi, pour les chrétiens, Pâques indique la fin du jeûne du carême. Il s’agit de la première célébration et du jour le plus révéré du calendrier liturgique chrétien. Elle célèbre en effet la résurrection de Jésus-Christ. Sa date varie bien évidemment chaque année, mais elle se situe généralement entre le 22 mars et le 25 avril.

Dans la religion juive, Pâques marque l’Exode des Israélites de l’Égypte et sa libération de l’esclavage. Elle commémore également le passage de la Mer rouge, d’où son nom. Effectivement, ce mot vient de l’hébreu Pessa’h ou passage. Elle se célèbre le 14 du mois de Nissan, date qui coïncide en général avec la première pleine lune.

Mais, Pâques se retrouve aussi dans les croyances païennes. Elle correspond au retour du printemps et fête le renouveau après de longs mois d’hiver.

Bref, Pâques représente la renaissance aussi bien pour les chrétiens, juifs que les païens.

Pourquoi mange-t-on du chocolat à Pâques ?

Peu importe la fête, le chocolat est rarement absent, notamment pendant la fête de Pâques. Et ce, pour la plus grande satisfaction de tous les amateurs de chocolats. Eh oui, malgré son aspect solennel, Pâques représente aussi un moment de joie, de célébration et de partage. En particulier, pour les non-croyants et… les gourmands de tout âge. Aussi, ils en profitent pour manger une boite de chocolat ou s’échanger des œufs de Pâques.

Mais, au fait, pourquoi manger du chocolat à Pâques ? Eh bien, il faut savoir que cette tradition remonte à très loin. Pour la petite histoire, avant l’introduction du chocolat sur les tables, l’on s’offrait plutôt des œufs. Cette pratique date de l’Antiquité où les Perses s’échangeaient des œufs de poule à l’arrivée du printemps. Et ce, en signe de bonheur, de renouveau et de fécondité.

En Europe, on interdisait aux fidèles de consommer des œufs pendant le carême. Comme Pâques marquait la fin de cette période de jeûne, ils se donnaient le stock d’œufs accumulé.

Et l’origine des œufs peints et décorés dans tout ça ?

Alors, cette coutume trouve ses racines au XVe siècle en Alsace. Elle se répand ensuite progressivement aux XVIIe et XVIIIe siècles. Particulièrement dans les cours princières où il était à la mode d’offrir des œufs richement ornés renfermant parfois une surprise. Cet art atteint son apogée au XIXe siècle en Russie avec les œufs de Fabergé parés de pierres précieuses.

Oeuf de Fabergé

Quant à l’œuf de Pâques au chocolat, c’est certainement vers le milieu du XIXe siècle qu’il fait son apparition. De fait, à cette époque, le travail de la pâte de cacao connait d’énormes progrès. Le talent et la maitrise des chocolatiers ont fait le reste pour arriver à ce qu’il est maintenant. Les œufs en chocolat se déclinent en effet actuellement à toutes les envies pour le plus grand bonheur des gourmands.

Cloche, œufs, lapin, boite de chocolat…, penchons-nous sur les traditions de Pâques

Tout comme la signification de Pâques diffère en fonction des grandes religions, les traditions varient également suivant les pays. Les plus populaires s’exportent même au-delà des frontières, à l’exemple de la chasse aux œufs de Pâques. Découvrez donc avec nous quelles sont les traditions de Pâques dans les différents pays du monde.

La cloche

En France, il était de coutume de faire croire aux enfants que les cloches des églises partaient se faire bénir à Rome le jeudi saint. À leur retour dans la nuit du samedi au dimanche, elles semaient sur leur chemin des friandises aux enfants. Après la messe de Pâques, les enfants partaient en quête de ces trésors dans les jardins : œufs, poules, poussins et lapins en chocolat.

L’agneau pascal

Comme son nom l’indique, l’agneau pascal est un mets incontournable du weekend de Pâques. Mais, en France, on ne déguste pas n’importe quel agneau. Un agneau pré-salé du Mont-Saint-Michel ou rien !

Par contre, en Angleterre, on sert de préférence du jambon à Pâques. En Russie, on savoure l’agneau au beurre ou le jambon au four. Pour les Grecs, la famille se rassemble autour de la soupe aux tripes dans laquelle on cuit le cœur et les poumons de l’agneau pascal.

Le lièvre de Pâques

Lapin ou lièvre ?

Si dans diverses régions de France, ce sont les cloches qui distribuent les œufs à Pâques, en Alsace, c’en est tout autre. Effectivement, c’est le lièvre de Pâques qui se charge de cette tâche. Il en va de même pour certains pays européens comme l’Allemagne, l’Autriche et la Suède.

Dans les pays anglo-saxons, c’est le lapin qui s’en occupe. À l’instar des États-Unis où Easter Bunny apporte les friandises (guimauves, chocolats et bonbons) aux enfants.

Les œufs de Pâques

Bien sûr, il y a les traditionnels œufs de Pâques. Dans la plupart des pays d’Europe (Suède, Finlande, Danemark, Pologne, Lituanie, Estonie, Russie, etc.), ils sont peints et décorés. Dans certains pays, on considère même la décoration de ces œufs comme un art. Ainsi, en Pologne, il n’y a aucune chance de trouver deux œufs identiques. En Russie, la technique de décoration utilise de la cire d’abeille. Ce qui témoigne de la haute considération qu’on a de cette tradition.

Galets Amande Chocolat Les Olives de Provence Les noisettes de nos forêts Bonbonnière LapinIl va sans dire qu’un œuf de Pâques bien décoré ne suffit pas. Le gout doit aussi séduire. Et si vous craquiez alors pour nos décorations œuf de pâques ? Vous pouvez effectivement trouver à l’intérieur des chocolats de la confiserie François DOUCET. Les noisettes ou amandes enrobées de  chocolat du confiseur provençal feront assurément le régal de tous. Expérience gustative originale, fruitée et gourmande garantie !

Bonne dégustation sur Carnet de Gourmets!