Les plats cuisinés

Découvrez sur notre site marchand les délicieux plats cuisinés de nos producteurs

Avec notre rythme de vie effréné, les plats cuisinés industriels gagnent du terrain. On n’a plus le temps de faire les courses, plus le temps d’élaborer une recette. Du coup, on se rue sur la pizza surgelée ou une poêlée de légumes précuits. Pourtant d’après une récente étude baptisée NutriNet-Santé menée en France par l’Institut national de la santé et de la recherche médicale (INSERM) et publiée dans le British Medical Journal, la surconsommation de plats cuisinés industriels augmente le risque de développer un cancer. Info ou intox ? Qu’est-ce qui rend les plats industriels aussi dangereux pour la santé ? Qu’en est-il des plats cuisinés artisanalement si l’on ne peut pas s’offrir le luxe des plats cuisinés à la maison ? Réponses.

Plats cuisinés industriels, dangereux pour la santé ?

Pour l’heure, l’étude NutriNet-Santé (étude effectuée entre 2009 et 2017 sur 105 000 Français avec une tranche d’âge moyenne de 42 ans) ne démontre pas le lien de causalité entre les plats industriels et le cancer. Mais les chiffres sont plus qu’inquiétants. Les personnes qui ont mangé 10 % de plus de plats cuisinés que les autres ont 10 % de plus de chance de développer un cancer, notamment le cancer du sein, a conclu l’INSERM. Concrètement, le risque d’avoir un cancer en général augmente de 6 à 18 %, et 2 à 22 % pour le cancer du sein. Il y a de quoi réfléchir.

Les additifs sont les premiers à être pointés du doigt. Pour rehausser le gout des plats, les industriels ajoutent pas mal de produits industriels (les fameux E) les rendant addictifs. Une fois qu’on a gouté à un plat de lasagne surgelée, on a du mal à s’arrêter. Par ailleurs, les plats cuisinés sont riches en gras (et ce ne sont pas les meilleurs), provoquant le diabète et les maladies cardio-vasculaires. Trop gras, trop caloriques et trop salés ou sucrés, ils n’apportent aucune valeur nutritionnelle au corps (faible quantité de fibres, vitamines et minéraux). Et que dire de leur mode de cuisson (plus long et plus chaud) qui ajoute des produits nocifs à la santé ? Sans parler de leur emballage en plastique qui peut contenir du bisphénol A, un perturbateur endocrinien.

D’ailleurs, le cancer n’est pas le seul danger provoqué par la surconsommation de plats industriels. En effet, leurs richesses en graisses sont responsables de l’obésité à l’origine de nombreux problèmes de santé.

Des plats bons pour la santé en deux temps trois mouvements

La question que l’on se pose tous, c’est comment changer ses habitudes alimentaires quand on n’a pas le temps de se mettre derrière les fourneaux ? Ou quand on n’est pas un cordon-bleu ? La solution est simple : les plats cuisinés artisanalement. Beaucoup d’artisans locaux et de petits producteurs proposent en effet des plats traditionnels pour émerveiller les palais de vos invités lors de grands événements festifs : Noël, baptême, anniversaire de mariage ou pour le centenaire de papy Gérard. Quelques minutes au four ou à la poêle, et c’est prêt !

Chez Carnet de Gourmets, les plats cuisinés sont l’occasion de savourer des recettes bios et de qualité. Eh oui, nous privilégions les plats préparés à partir d’ingrédients frais et de qualité. Ce qui fait qu’ils sont inimitables et parfaitement équilibrés. De plus, ce sont des plats non industriels riches en fibres, vitamines et minéraux pour une santé de fer tout au long de l’année.

Blanquette de veau, cassoulet, waterzoï de poulet, moules farcies, soupe de poisson… les grands classiques de la cuisine française s’invitent sur votre table pour désintoxiquer vos papilles et vous réconcilier avec les plats 100 % naturels. Avec le talent de nos petits producteurs et grâce à leur amour pour la gastronomie française, ce sont des mets délicieux dignes des chefs étoilés qui vous attendent sur Carnet de Gourmets. Contrairement aux produits industriels, les plats cuisinés artisanalement ne contiennent ni additif, ni conservateur, ni parfum chimique, ni colorant. En un mot, ces plats non industriels gardent leur valeur nutritionnelle. De plus, la traçabilité des produits est le gage d’un plat sans danger pour la santé. Eh oui, qui dit artisanal, dit sain et de qualité.

Cuisinés avec passion avec des produits du terroir, ces plats succulents ont le gout des plats faits maison. Par ailleurs, ils sont emballés dans des bocaux en verre pour une meilleure conservation des aliments.

Plats cuisinés : pour un voyage culinaire aux quatre coins de la France… et de l’Europe

Waterzoï de PouletRavioli de poisson au coulis de langoustines

Le Gers, l’Anjou, la Manche, l’Auvergne, la Picardie… et même la Corse et la Macédoine font une entrée remarquée dans votre cuisine. Envie d’une soupe de poisson de roche ? La maison AZAIS POLITO propose une recette 100 % traditionnelle composée à 52 % de poissons de Roche de Méditerranée. Pour ne pas dénaturer leur gout, il n’y a ni farine ni épaississant. Lors des repas de famille, sortez le grand jeu avec les escargots apéritifs de L’Escargotière du Lys. Puis, continuez le voyage avec la blanquette de veau ou le Pot Je Vlees de la Conserverie St Christophe. Ce producteur local installé à Argoules dans la Somme est reconnu pour ses spécialités picardes et flamandes préparées dans le respect de la tradition.

Confit aux poivrons rouges ( 100% naturel et sans gluten) Soupe de poisson de roche

Vous rêvez d’une savoureuse recette à base de légumes frais ? Succombez pour les produits Balko. Ce groupe familial prône en effet le 100 % naturel dans ses recettes gastronomiques sans gluten. Essayez leur confit aux poivrons rouges ou le confit 3 légumes en tartinable ou pour accompagner un plat, un pur délice. À consommer sans modération.

C’est sûr, les canards du Gers, les poissons de la Manche et les légumes frais des Hautes-Pyrénées vous feront vivre une aventure gastronomique que vous n’oublierez pas de sitôt. Un nouveau mode de consommation à adopter somme toute. D’autant plus que le rapport qualité/prix est plus qu’excellent.

Bonne dégustation avec Carnet de Gourmets!