Champagne Moutard : Champagne 100% Chardonnay

La belle histoire d’amour qui unit la maison Moutard et le champagne remonte à la moitié du XVIIe siècle. En effet, de génération en génération, la famille Moutard n’a pas cessé de perfectionner sa technique pour aujourd’hui se faire une place importante sur le marché international. J’ai donc jugé qu’il serait bon d’en faire un article, tellement le champagne Moutard fait parler de lui. Effectivement, développant avant tout l’esprit de famille, la maison Moutard déploie toute son expertise pour mettre sur le marché des champagnes chardonnay de qualité hors pair.

Le champagne Moutard, une histoire de famille

En parlant du champagne Moutard, il est impossible de passer à côté de la belle aventure de la famille Moutard. Traversant les siècles, la maison a su s’agrandir et innover les méthodes pour devenir une marque imposante et reconnue dans le monde entier.

Tout commence en 1642 quand les ancêtres de la famille Moutard s’installent à Buxeuil et y cultivent des ceps sur des coteaux. Deux siècles plus tard, en 1892 pour être plus précise, une autre famille de vignerons s’installe dans le même village. Il s’agit de la famille Diligent. Le père, Louis Diligent, cultivait des vignes pendant que le fils, Hyacinthe, distillait des Marcs en alambic et produisait des vins clairs. L’union entre les deux familles se fera en 1958 lorsque Lucien Moutard épouse Josette Diligent.

En 1973, la famille Moutard dispose de onze cuves en inox et dix hectares de vigne. Ce qui leur a permis de produire 80 000 bouteilles par an. Sept ans plus tard, la troisième génération de la famille Moutard développe considérablement leur activité. Pour ce faire, Agnès, Véronique et François augmentent le vignoble, agrandissent les lieux de stockage et se dotent de plus d’outils de production. Finalement en 2004, la famille Moutard fait l’acquisition d’un domaine en Bourgogne.

Eh oui ! Faire le point sur l’histoire de la famille Moutard nous permet de mieux comprendre pourquoi le champagne Moutard connait un si grand succès.

Le chardonnay, un cépage phare et emblématique

Le chardonnay est un cépage très cultivé en Bourgogne. Présentant des saveurs fines et une vivacité naturelle, il est idéal pour le champagne. Il est aussi bon de savoir que le chardonnay est issu d’un croisement entre le Pinot Noir et le Gouais blanc. En plus, il offre des arômes typiques de la région où il est cultivé. La complexité et l’intensité des arômes du chardonnay lui confèrent une grande diversité de saveurs : fruits secs, fougère, fleur d’acacia, amande grillée et tant d’autres.

Retrouvez ainsi ces divers arômes à travers les champagnes de la maison Moutard. Et pour cause ! La maison Moutard propose des champagnes 100 % chardonnay pour le plus grand plaisir de nos papilles. D’ailleurs, pour assurer la qualité de leurs champagnes, la maison Moutard privilégie le chardonnay. D’autant plus que grâce à une teneur en sucre assez élevée et une acidité non négligeable, le chardonnay offre au champagne Moutard un grand équilibre.

Champagne MOUTARD Brut Champ Persin 75 cl

Comment se déguste le champagne chardonnay de la maison Moutard ?

Que serait une fête sans champagne ? Avec le « Brut Champ Persin » de Moutard, un champagne 100 % chardonnay, impossible de rater ses festivités. Il est élaboré sans fermentation malo-lactique, ce qui lui permet de garder toute la fraicheur et la vivacité du fruit. Avec un nez fruité, minéral et très floral, ce champagne met l’eau à la bouche rien qu’à l’odeur. En bouche, en revanche, c’est toute une autre histoire. Des notes fruitées, citronnées, une légère amertume agréable et une très longue et minérale finale font de cette cuvée une grande découverte.

Pour parfaire vos instants de dégustation de ce Blanc de Blancs, servez-le à 8 °C à l’apéritif. Pendant le repas, par contre, il vaut mieux le servir entre 10 °C et 12 °C. Pour accompagner une poularde de Bresse ou un poisson cuit au four, il sera tout simplement parfait. En tout cas, le Blanc de Blancs est plus apprécié en apéritif qu’en milieu de repas.

Comment choisir son champagne ?

Pour bien choisir le champagne qui viendra parfaire vos festivités, tenez compte de ces trois critères : le cru, le millésime et le cépage.

Le bon et authentique champagne vient des cinq départements suivants : l’Aube, l’Aisne, La Marne, la Haute Marne et la Seine et Marne. En effet, le cru, c’est l’endroit où les ceps sont plantés. Fruit du terroir et d’une passion, le champagne Moutard est quant à lui bien produit dans l’Aube, dans la Côte des Bar. D’autre part, le millésime correspond à l’année de récolte. La cuvée de la gamme Terroir « Brut Champ Persin », par exemple, est le produit de vignes vieilles de 20 ans.

Pour ce qui est du cépage, c’est la variété de raisins qui a servi à produire le champagne. Sachez dès lors qu’il existe sept cépages pour élaborer un champagne authentique et de qualité supérieure : le Chardonnay, le Pinot noir, le Pinot Meunier, l’Arbane, le petit Meslier, le Pinot gris et le Pinot blanc. Pourquoi ai-je pris la peine de vous montrer les critères de choix du champagne ? Tout simplement pour vous faire comprendre que le champagne de la maison Moutard fait partie des meilleurs. À découvrir et à déguster à tout prix donc, mais avec modération bien sûr !

Bonne dégustation avec Carnet de Gourmets !