Bon Appetitu avec les produits corses

La Corse ce n’est pas seulement un paysage de rêve entre mer et montagne, ou un climat exceptionnel. C’est également une cuisine riche et variée avec des produits authentiques qui ne manqueront pas de séduire les gourmets et les gourmands. Vins, fromage corse, charcuterie corse, miels, huiles… tous ces produits typiques, dont quelques-uns sont labellisés (AOC, AOP, label rouge, IGP) contribuent au charme de l’ile de beauté et font de la Corse une terre de grande gastronomie qui ne manque pas de caractères.

Les produits corses : une invitation au voyage

Des fromages de brebis ou de chèvre paissant dans le maquis et les rochers aux charcuteries locales à base de viandes de porc Nustrale, une race 100 % corse nourrie librement de châtaignes et de glands, en passant par le miel et l’huile d’olive, les produits d’épicerie fine corse se reconnaissent à leurs gouts uniques.

Véritable invitation au voyage, ces produits de la terre et de la mer se mangent tout au long de la journée. À commencer par les canistrelli et les cucciole. Ces biscuits sucrés aux éclats d’amandes, à l’anis, au citron et parfois au vin blanc sont fabriqués dans toute l’ile, selon une tradition ancestrale. Ces délices au parfum délicat nous emmènent tout de suite dans la méditerranée. Ils se marient à merveille avec une boisson chaude (café, thé, chocolat, lait) pour bien commencer la journée ou faire des pause-gouters gourmands. Comme dans une boutique corse.

Plats sucrés ou salés emblématiques de la Corse, fromages frais qui fondent naturellement en bouche, charcuteries corses au gout fort… nous transportent dans un pays où l’art de la table est une tradition jalousement préservée.

La Corse, l’autre pays de la grande gastronomie

Certains grands noms de la cuisine corse n’hésitent pas à qualifier l’ile de beauté de « patrimoine gastronomique le plus riche de la France ». Et pour cause, ses plats reflètent une authenticité qui fait la fierté de ses habitants. Sans parler de la diversité des produits corses.

Tout le gout du porc corse dans une charcuterie de grand caractère

La charcuterie corse, c’est une grande variété de produits AOC depuis mars 2012. Une grande victoire pour les petits producteurs et les consommateurs qui ont depuis quelque temps boudé la charcuterie corse face aux produits de contrefaçon. Désormais, figatellu (emblème de la charcuterie corse), coppa, jambon fermier, lonzu, panzetta, saucisson de sanglier corse, saucisson de Verrat… sont fabriqués à partir de porc né, élevé et nourri exclusivement en Corse. Un gage de qualité qui a redoré l’image de la Corse.

Consommés tels quels ou dans des plats, ces produits font l’attrait de la gastronomie corse. Depuis l’obtention de ce label, la vente de charcuterie corse en ligne a littéralement explosé. Grâce notamment à l’initiative de boutiques en ligne corses qui font la promotion de produits corses entièrement fermiers et artisanaux.

Quand le vin corse fait concurrence au Bordeaux et aux autres grands crus français

La Corse, c’est également des vins haut de gamme connus mondialement comme de grands crus. Vins rouges, rosés, blancs, muscats… ce ne sont pas moins d’une centaine de vins corses qui bénéficient de l’une des 9 AOC depuis quelques années, dont l’AOC patrimonio. Ce label décerné depuis 1968 aux grands crus corses produits dans 7 communes du département de Haute-Corse, à savoir : Barbaggio, Farinolo, Oletta, Patrimonio, Poggio d’Oletta, Saint Florent et Santo Pietro di Tenda. Du Clos San Quilico rosé au U Cuventu rouge, il y en a pour tous les gouts.

Il faut dire que la Corse possède un terroir propice à la viticulture. Ses plaines verdoyantes, ses coteaux et son climat (ensoleillement exception, pluie abondante et vents forts) favorisent la production de vignes de grande qualité et quantité. Mais ce n’est pas tout. Grâce à quelques viticulteurs et à leurs démarches de qualité, le retour des cépages traditionnels comme le sciacarellu, le Nielluciu et le Vermentinu a permis de produire des bouteilles exceptionnelles. Sans oublier la modernisation des méthodes de production ainsi que la restructuration des labels.

Un domaine fromager qui vaut le détour

Fromage phare du patrimoine corse, le bruccio fermier est un fromage frais. Ou demi-sec à base de lait de chèvre ou de brebis. Ce produit national au gout unique en a séduit plus d’un. D’ailleurs, un célèbre poète a déclaré « qui n’en a pas gouté ne connait pas l’ile ».

Depuis 1983, ce fromage délicieux, fondant en bouche bénéficie d’une AOC. Depuis 2003, il est labellisé AOP. Consommé tel quel à la cuillère, nature ou avec du sucre ou du sel, ou encore dans des plats, le bruccio n’est produit que d’octobre à mars.

Tomme de brebis, tomme de chèvre, Bastelica, Niolu… la Corse possède un patrimoine fromager remarquable.

Une épicerie fine riche et variée

Impossible de parler de produits corses sans mentionner le miel AOP corse (Mele di Corsica) ou les confitures d’arbouse, de cédrat… Ces produits d’épicerie fine constituent un point fort de la gastronomie corse.

D’abord le miel. L’apiculture est une tradition ancestrale de l’ile de beauté. Depuis toujours, les familles ont une ruche souvent accolée aux murs de la maison. Des méthodes de fabrication spécifique (enfumage des ruches avec des combustibles naturels tels que les aiguilles de pin, les feuilles d’eucalyptus…, filtrage et décantage du miel) ont permis de fabriquer des miels au gout reconnaissable entre toutes. Concrètement, la Corse produit 6 variétés de miels : « Printemps », « Maquis de printemps », « Miellat du maquis », « Maquis d’été », « Châtaigneraie » et « Maquis d’automne ».

Pour le dessert, une bonne confiture d’arbouse accompagnée de réglisse ou de fromage corse titille à merveille les papilles. Pour ceux qui préfèrent les agrumes, la confiture de cédrat est un délice. Ou une tartine à consommer sans modération.

Un autre dessert typiquement corse, les canistrelli. Ces biscuits secs corses fabriqués artisanalement sont vendus sur le marché et sur les boutiques corses en ligne.

Des techniques de fabrication artisanale pour de bons produits corses

Pointés du doigt pour leur manque d’authenticité, les produits corses ont connu un revers de fortune dans les années 80-90. C’est sans compter sur l’initiative de petits producteurs qui ont décidé de prendre le taureau par les cornes pour changer la donne. Privilégiant la qualité à la quantité, des techniques de fabrication artisanale longtemps mises aux oubliettes ont été adoptées. Élevage dans la montagne, agriculture biologique…, les saisons sont respectées. Fini l’utilisation de grosses machines industrielles, tout est fait à la main. Cela prend du temps, mais c’est le prix à payer pour un meilleur gout. Fini également les produits importés pour fabriquer des produits corses. Aujourd’hui, les produits locaux comme le porc Nustrale sont mis en avant.

Résultat ? De 1998 à 2006, de nombreux produits corses ont reçu l’AOP, l’AOC ou l’IGP.